Débourrage et entrainements le 28 avril

Juillé
Le Trait Charentais relance le festival de Villognon


La douceur et la confiance favorisent l'apprentissage.

C'est à Juillé dernièrement que les responsables du Trait Charentais ont annoncé aux élus dont Claude Caillaud, adjoint au maire de Villognon, leur décision de relancer le festival de l'âne et du cheval de trait en 2013. Jérôme Lambert, député de la circonscription, est venu en voisin, et à pied, rencontrer les organisateurs.
Durant quatre jours, le Trait Charentais a réuni ses ouailles pour diverses activités dont la préparation du carrousel dont la prochaine sortie est prévue à la foire de Ruffec. Ces journées ont permis de débourrer quelques jeunes chevaux.


La maison Marciquet du Lindois avait amené deux jeunes pouliches d'un an (et un bocal d'excellentes rillettes maison), des percheronnes encore gamines et volages. Mais elles se sont vite laissées envoûter par Hubert Gazengel et Pierre Ditlecadet qui ont acquis une bonne expérience du débourrage. Ils ont débuté l'éducation de ces demoiselles à la bride avant de les faire tourner à la longe. «Le tout c'est d'instaurer une relation de confiance en la pouliche et son maître» ont-ils déclaré. Peu à peu les pouliches ont appris à ne plus s'effrayer en traversant un tapis de bâches multicolores. Et à supporter de nouveaux maîtres. Les jeunes filles du carrousel ont pu mener ces animaux qui tentaient cependant de reprendre l'initiative. De nombreux jeunes et nouveaux maîtres se faufilent au sein des séances d'apprentissage pour débuter ou se perfectionner. «C'est intelligent un cheval» convenaient les spectateurs. En tous cas, ces formations contribuent à renforcer la sécurité.




Créé avec Créer un site
Créer un site